Mademoiselle Chlorophylle a choisi d'utiliser un carbone issu de l'atmosphère pour créer ses accessoires...

Ce carbone, renouvelable, est absorbé par les végétaux lors du processus de la photosynthèse. Il sera libéré en partie lors de la dégradation finale du matériau, lors d'une phase de compostage.

Ce processus, qui s'inscrit au cœur d'un cycle renouvelable, s'oppose au principe d'extraction d'un carbone fossile, le pétrole, et qui sera libéré en fin de vie dans l'atmosphère.

Un schéma explique plus simplement les avantage des alter plastiques utilisés par Mademoiselle Chlorophylle :


PayPal

Suis-moi sur Pinterest